articles rassurants

Pourquoi?

By

on

Pourquoi?

 

Vous savez, je viens tout juste de me poser la question suivante, pourquoi? Pourquoi je tiens tant à faire ce blogue, à donner des formations, des trucs, des infos? Et la réponse qui a ressorti à l’intérieur de moi fut la suivante :

Parce que j’aime la vie, et parce que j’ai un très grand respect pour celle-ci et c’est cet amour et ce respect que je veux retransmettre.

Depuis 35 ans, j’ai assisté à plein de formations, de méditations, de conférence, je me suis intéressé à tout ce qui pourrait aider l’Homme, l’être humain et la planète. J’ai participé à des pétitions, j’ai essayé de conscientiser les gens sur plein de choses, l’importance d’une bonne alimentation, des trucs écolos pour aider l’environnement…et au bout du compte, j’ai fini par réaliser que tout commence par soi. Et que le plus beau chemin pour débuter était l’amour et le respect, de soi et de l’autre.

Malgré tout ce que j’ai vu et entendu, je suis encore capable de m’émerveiller, de regarder une fleur, un oiseau, un enfant et d’y retrouver la beauté de sa création, de la création. La vie est beauté, la vie est la plus belle des créations qui soit, car tout est vie, même une création artistique prend vie entre les mains de l’auteur.

Lorsqu’on crée une œuvre, on y met tout son amour, sa façon d’être. C’est comme pour sa demeure, on ne mettrait pas dans sa demeure des choses que l’on n’aime pas et qui nous seraient nuisibles. Et on n’irait pas non plus habiter dans une telle demeure. Nous choisirions le château et non le château hanté…

libre de droit 366

Il en est de même lorsque nous construisons la vie, il est important d’y mettre les plus belles pensées, les plus belles visions, les plus belles chansons, les plus beaux paysages, et les meilleurs ingrédients. Car cette vie qui prend forme à l’intérieur de nous deviendra un être vivant dans sa totalité et cette totalité commence en nous. Il est donc bien de s’y préparer.

On ne fait pas un enfant pour le plaisir de faire un enfant. C’est plus que ça…beaucoup plus que ça…C’est le fruit de l’amour qui unit deux êtres, c’est la continuité de leur amour et sa grandeur qui se manifeste de façon concrète. Et tout comme avant de créer une œuvre, on doit s’assurer que tout le matériel est présent et en bon état, il en est de même pour nous. Et ici je ne parle pas que de la mère, mais aussi du père.

Lorsque je parlais du respect de la vie, ce respect passe par nous en tout premier lieu. Il est important pour la femme de se construire une santé, de se faire des forces, de bien s’alimenter, et tout ça avant même la conception de l’enfant. Personne ne voudrait construire une maison sur de mauvaises fondations. Ici les parents sont la fondation.

libre de droit 367

La première maison de l’enfant se trouvant à l’intérieur de nous, le premier grand cadeau à lui offrir est une demeure qui a été bien inspectée et qui est prête à le recevoir (bien s’alimenter, accumuler ses forces, attendre un certain nombre de mois que l’effet des contraceptifs se dissipe complètement, ou des drogues, ou des médicaments…peu importe, aller chez le dentiste avant d’être enceinte pour éviter le stress et une radiographie.) Toutes ces petites attentions envers soi font que nous offrons déjà notre amour et notre respect à cette vie à venir.

Prendre soin de soi pour prendre soin de lui…mais le tout ne s’arrête pas là! Une fois que ce petit être est là, dans nos bras, nous devenons les guides de son parcours de vie. Quelquefois, en tant que parent nous nous sentons démunis devant cette tâche grandiose.

libre de droit 368

Il y a environ 20 ans…lorsque j’ai pris mes premiers cours en technique de garde, je trouvais tellement de «valeur» dans tout ce que j’apprenais que je me disais, tout ceci devrait être enseigné aux parents afin de leur donner des informations qui pourraient les guider, les rassurer, leur permettre de mettre des mots sur des actions qui sont pour eux banales, mais qui aident tellement leurs enfants…et ceci ils ne le savent pas!

Bien des années plus tard, lorsque j’ai eu ma garderie milieu familial, j’ai été mise en face d’autres réalités, 5 sur 6 des enfants que je gardais vivaient la séparation de leur parent…et les parents aux prises avec leurs émotions, leurs peines, leurs frustrations, leurs colères, devaient continuer le chemin avec leurs enfants, devaient partager leurs journées de garde, devaient faire des choses auxquelles ils n’étaient pas habitués parce que le compagnon ou la compagne de vie s’occupait de cela auparavant…

Il y avait les parents déchirés de devoir laisser leurs enfants à la garderie et il y avait aussi les parents soulagés d’avoir la possibilité de prendre quelques heures de qualité pour eux même, car complètement épuisés par la vie trépidante qu’ils vivaient.

Il y avait aussi les grands-parents qui jouaient un grand rôle, voulant aider leurs enfants et voulant s’impliquer auprès de leurs petits-enfants et qui se rendaient compte que la façon de faire et la façon de penser n’étaient plus la même. La punition n’était plus présente, la façon de s’adresser aux enfants était différente…

Il y avait les pères qui désiraient s’impliquer de plus en plus en tant qu’ami, confident, accompagnateur.

libre de droit 370

Cependant tout n’était pas aussi simple…quelquefois tous ces gens devaient composer avec l’humeur des enfants. Autant qu’il y avait les sourires, les rires, la joie de se revoir, autant il y avait les larmes, les crises, le bacon, les tapes, la non-coopération, etc.

On est porté à se dire «un enfant c’est un enfant» et ils fonctionnent tous de la même façon…NONNNNNNN

Il y a en effet des points similaires, car tous les enfants ont ex : besoin de bien se nourrir, d’un bon sommeil, besoin d’affection…besoin d’apprendre…mais il ne faut pas oublier que chaque enfant est unique et que tout tournera autour de sa personnalité unique.

Par exemple, un enfant préférera, selon son tempérament, terminer son casse-tête avant d’aller rejoindre son parent pour s’habiller et partir de la garderie, alors qu’un autre détruira du revers de la main tout ce qu’il a fait,  ira en courant au-devant de son parent et sortira en courant sans même un bonjour aux amis qui restent et à l’éducatrice. Un autre tiendra mordicus à ce que son parent voit le travail qu’il vient d’accomplir. Il faut prendre le temps de s’attarder, d’observer ces petits détails dans la façon de faire de l’enfant.

main

J’ai pris conscience que j’avais avancé un pas à la fois avec mes propres enfants, mais que plusieurs scénarios s’offraient maintenant aux nouveaux parents ainsi que plusieurs solutions, plusieurs explications qui pouvaient faire toute la différence.

Lorsque j’ai pris ma retraite en 2014, j’ai donc sorti de la poussière cette idée qui avait germé en moi il y a 20 ans, soit celle d’apporter des informations, des compréhensions et des outils aux parents et, je dirais même à toute personne côtoyant ou travaillant avec des enfants.

Ce qui ne devait être au début qu’un blogue est devenu un site, et d’autres idées se sont greffées à ce site.

J’ai donc créé «Tout petit deviendra grand», car je sais très bien que oui, l’enfant grandit, mais que l’adulte grandit de façon insoupçonnée en sa présence.

«Tout petit deviendra grand» a pour but d’inspirer, d’accompagner et de soutenir le parent dans son rôle de guide.

J’ai conçu ceci, car je crois que le parent ne doit pas se sentir seul, il doit se sentir appuyé, il doit sentir qu’il a un ami qui est près de lui, qui l’écoute qui le rassure lorsqu’il en a besoin. Un ami qui l’écoute sans le juger et qui lui dit, «regarde, viens puiser dans mon coffre à outils, viens prendre ce qui te convient pour cette minute, cette heure, cette situation».

Tu as juste besoin d’un petit boost? J’ai des photos inspirantes.

Tu as besoin d’une information précise? J’ai un article qui peut peut-être t’aider.

Tu te demandes si tu vas ou si tu peux y arriver?  J’ai des vidéos qui montrent des parents qui ont réussi à guider leurs enfants dans leurs forces, viens t’en inspirer.

Tu as besoin d’une explication précise pour une interrogation précise (ex : le langage)? J’ai des vidéos qui présentent des entrevues de professionnels qui sauront te rassurer et t’aiguiller pour débuter une démarche.

-Tu as juste envie de jaser, ou de raconter un de tes bons coups avec ton enfant? Tu veux partager ce truc à d’autres parents? Alors viens  sur le groupe Facebook il nous fera plaisir de te lire et échanger avec toi.

-Tu aimerais suivre une formation pour affiner tes compétences parentales? J’ai une formation pour toi sur le web.

 

Voilà ce que je veux vous apporter dans le confort de votre foyer. Ne pas avoir besoin d’attendre une fois par semaine qu’une rencontre arrive et, ensuite, vous sentir seul à nouveau le reste de la semaine ou de l’année parce que les rencontres sont terminées. Non…pouvoir ouvrir votre portable, votre iPad, votre cell, peu importe,  et retrouver cet ami…cet accompagnateur

  1. qui vous remet sur la bonne voie lorsque vous êtes déprimé,
  2. qui vous donne le petit coup de pouce pour continuer,
  3. qui vous apporte la pensée qui vous redonne du positif,
  4. l’information qui vous permet de devenir un meilleur guide pour votre enfant
  1. Et surtout, que vous ayez la chance de rejoindre cet ami à l’heure ou à la minute que vous avez de disponible.

Comme  le mentionnait très bien Albert Einstein : le mot progrès n’aura aucun sens tant qu’il y aura des enfants malheureux.

Nous sommes au début de l’année 2017 et nous avons toute cette technologie à notre service. Alors si elle peut aider plusieurs parents sur cette terre, elle saura amener la joie de vivre dans le cœur de nos tout-petits.

Ici Nicole Urbain Bélair qui vous dit merci d’être là, merci d’être présents pour ces petits êtres qui ont tant besoin de notre amour, de notre présence et de notre soutien.

À propos de Nicole admin

4 Comments

  1. Pierre Simard

    janvier 29, 2017 at 11:07

    J’aime beaucoup votre manière d’exposer une réalité si complexe, celle des relations enfants parents, les besoins, les manques, la reconnaissance, l’incertitude et le besoin de ressources humaines, fiables et expérimentées.

    Je vous souhaite toute la réussite du monde, nous avons besoin de gens de coeur comme vous.

    Pierre Simard, Orateur Expert

    • admin

      janvier 29, 2017 at 11:38

      Un très gros merci Pierre ça me touche droit au cœur!

  2. Claude Pellerin

    février 2, 2017 at 6:33

    J’adore ta démarche et l’enseignement que tu transmets…BRAVO

  3. Pingback: Explication de Tout petit deviendra grand par Nicole Urbain Bélair | Le Phare Éclaireur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *